Sur sa lancée des dernières rencontres où il a très souvent maîtrisé son sujet de bout en bout, le TMB reçoit une équipe alsacienne mal en point au classement avec deux succès en huit rencontres. Charge aux joueuses de Xavier Noguera de conserver leur bonne dynamique en restant invaincues à domicile.
par www.basket31.tv, partenaire du TMB

La joueuse à suivre :

Parmi les joueuses « historiques » de la SIG, Kathleen Bourdin est l’un des éléments importants de la réussite de Graffenstaden. Maître à jouer du collectif alsacien, la meneuse dispose d’une adresse insolente à longue distance, d’autant plus en ce début de saison 11/23 soit 48 % derrière la ligne majorée. Complète (8,8 points, 2,9 rebonds, 2 interceptions), elle connaît un début de saison plus dispendieux qu’à l’habitude (3,6 balles perdues pour 4,5 passes décisives). Son duel face à Sylvie Gruszczynski sera logiquement l’une des clés du match.

A l’international :

Parmi les autres duels marquants de la rencontre, celui qui aura lieu entre Mikaela Ruef et Amina Njonkou vaudra lui aussi son pesant d’or. Outre la parfaite opposition de style entre les deux joueuses, c’est surtout l’impact physique de l’internationale camerounaise qui sera scruté pour perturber un TMB plus léger. De retour à la SIG après un passage de 2010 à 2012, l’ancienne intérieure de Montbrison n’a rien perdu de son efficacité puisqu’elle aligne 14,1 points à 42 %, 12,6 rebonds, 2,1 passes et 0,6 interception pour 18,2 d’évaluation en 34 minutes. Le duel entre les deux des trois meilleures rebondeuses de la division sera à n’en pas douter spectaculaire.

On en parle dans le Sud Ouest :

Ayant évolué durant une saison dans la ville rose, Margaux Okou-Zouzouo continue son tour de France en intégrant le club alsacien. L’ailière polyvalente est pour le moment dans ses standards en termes de chiffres, avec une production complète (10,8 points à 42 % dont 30 % à 3 points, 1,8 rebond, 2,3 passes et 1,5 interception pour 9,2 d’évaluation en 29 minutes). Très présente au scoring, un peu effacée au rebond, elle dispose encore d’une réelle marge de progression au sein du collectif de la SIG pour définitivement fluidifier le jeu.

La tendance :

Sur une série de trois défaites de suite, la SIG n’arrive pas en confiance à Toulouse, qui compte lui six succès de rang en championnat depuis sa défaite à Charnay lors de la troisième journée. C’est donc en favori que les joueuses de Xavier Noguera et Alban Vigouroux se présenteront dans leur Petit Palais des Sports ce samedi soir.