A quatre journées de la fin de la saison régulière, le TMB doit sécuriser sa troisième place face à Calais tout en espérant remonter à hauteur d’Angers derrière le leader Landerneau.

– Par Basket31.tvpartenaire du TMB

La joueuse à suivre :

Cela peut ressembler une surprise compte tenu des parcours de certaines de ses coéquipières, mais c’est pourtant bien Anne-Sophie Pagnier qui s’est établie cette saison comme la meilleure marqueuse calaisienne. Avec 12,4 points à 44 %, 2,2 rebonds, 1,9 passe et 1,1 interception, l’ailière réalise sa meilleure saison en Ligue 2, ayant presque doublé sa moyenne de point de l’exercice 2016/2017 avec Arras. Très régulière au scoring (14 matchs sur 18 à 11 points et plus), Pagnier brille cette année par sa réussite à longue distance, avec 44 % assez impressionnant vu le volume de tirs tentés derrière la ligne (près de 5,2 tirs à 3 points pris par rencontre). Les Toulousaines sont donc prévenues.

A l’international :

Pour libérer des espaces à Pagnier dans les ailes, l’intérieure américaine Chandra Harris est également l’une des joueuses essentielles du COB. Arrivée de Roumanie cet été, la poste 4/5 s’est rapidement acclimatée à son nouvel environnement et a elle aussi fait preuve d’une belle constance depuis la première journée (13 matchs sur 18 à 10 points et plus, 17 sur 18 à 5 rebonds et plus). Forte de ses 11,4 points à 47 %, 7,7 rebonds, 1,5 passe et 2,7 interceptions, Harris sera une bonne cliente pour le tandem Ruef / Touré après un match aller plutôt discret dans la peinture.

On en parle dans le Sud Ouest :

Cela fait maintenant plusieurs années qu’elle revient dans sa ville rose, après son passage à Colomiers et sa formation à Salies du Salat. Cette saison encore, Anais Viale est de retour à Toulouse avec une saison de qualité dans les bagages, comme le prouvent ses 10,1 points à 41 % dont 31 % à 3 points, 6,9 rebonds, 1 passe et 1,1 interception. Aux côtés d’Harris dans la raquette, la longiligne ailière propose une belle complémentarité à sa camarade, avec un jeu au large différent de la présence sous le cercle de l’américaine. A l’aller, déjà, Viale avait été la meilleure Calaisienne à l’évaluation, et nul doute qu’au retour elle aura également la volonté de briller en Haute-Garonne.

La tendance :

Le COB, huitième avec huit victoires pour 10 défaites, ne possède finalement qu’une longueur d’avance sur Arras, neuvième et deux sur le Centre Fédéral et Chartres, dixième et onzième, du fait d’un point de pénalité qui l’handicape pour la fin de la saison. Sur une mauvaise série de trois défaites de rang, Calais voudra donc tenter un coup sur un TMB qui l’avait emporté à l’aller. Charge aux Toulousaines de faire preuve de sérieux et d’application pour défendre leur place sur le podium.