Sur une exceptionnelle lancée lors de la fin d’année 2017, le TMB voit s’offrir à lui un énorme poisson pour débuter 2018 puisque c’est le géant Bourges qui se déplace dans la ville rose ce samedi soir.

– Par Basket31.tv, partenaire du TMB

La joueuse à suivre :

Après avoir profité de l’impact de l’icône Céline Dumerc ces dernières années, les Tangos ont accueilli une autre pépite du basket français en la personne de Marine Johannes. La prodige formée à Mondeville est d’ailleurs en train de passer un cap puisqu’elle s’affirme de plus en plus comme la joueuse d’impact des Berruyères, comme en témoignent ses 12,9 points à 57 % dont 48 % à 3 points, 3 rebonds, 2,1 passes et 1,2 interception pour 13,7 d’évaluation en 22 minutes. Pleine de talent, de culot et de vista, l’arrière a tout pour donner le tournis à ses vis à vis lors de ces quarts de finale.

A l’international :

Si sa soeur Michelle fait le bonheur de Tarbes cette saison, Katherine Plouffe n’est pas en reste dans le Berry. MVP de la saison dernière avec Nantes, l’internationale canadienne ne s’est pas arrêtée en si bon chemin en rejoignant le mythique club de Bourges puisqu’elle aligne 13,3 points à 55 %, 7 rebonds, 2,5 passes et 1,3 interception pour 17,7 d’évaluation en 27 minutes. Véritable métronome (aucun match sous les 13 d’évaluation), l’intérieure sera à surveiller comme le lait sur le feu.

On en parle dans le Sud Ouest :

Née à Bordeaux, révélée à Basket Landes, Valériane Ayayi pourrait bien réaliser l’énorme performance d’être sacrée championne de France pour la troisième année consécutive avec un troisième club différent. Vainqueure du championnat avec Lattes-Montpellier puis Villeneuve d’Ascq, l’ailière internationale signe pour le moment son meilleur exercice de LFB en carrière avec 11,9 points à 56 % dont 48 % à 3 points, 4,2 rebonds, 3,2 passes et 2,1 interceptions pour 14,8 d’évaluation en 25 minutes. Ultra-complète, elle devrait poser bien des problèmes à la défense toulousaine.

La tendance :

Sur une série de cinq victoires de rang en Euroleague, premières de Ligue Féminine avec 9 victoires pour 2 revers, les Berruyères débarquent en forme dans la ville rose, malgré un revers à Charleville-Mézières en championnat le week-end dernier. Sur le papier, la flopée d’internationales pilotée par Olivier Lafargue est hors concours pour les Toulousaines. Une victoire serait donc un énorme exploit pour le TMB, qui voudra défendre ses chances au maximum face à un géant du basket français.