Après la saison régulière, place aux playoffs pour le TMB. Et pour faire le lien entre ces deux phases, c’est l’équipe de Reims qui se présente sur le parquet du Petit Palais des Sports, où les Pétillantes s’étaient imposées lors de la dernière journée du championnat. Il y aura donc comme une odeur de revanche pour les Toulousaines ce samedi soir.

– Par Basket31.tvpartenaire du TMB

La joueuse à suivre :

Sur les deux rencontres qui ont opposé les deux équipes en championnat, la meilleure évaluation rémoise a été à chaque fois l’œuvre de Natasa Popovic. Entre son 22 de l’aller (12 points à 6/7, 9 rebonds, 4 passes, 2 interceptions et 1 contre) et son 27 du retour (21 points à 9/11, 11 rebonds, 3 passes, 1 contre), la poste 5 monténégrine a fait montre de tout son talent et de toute son expérience. Sens du placement au rebond, intelligence de jeu des deux côtés du terrain, lecture des situations et capacité de dissuasion, la pivot a de nombreux atouts dans sa manche pour perturber le secteur intérieur toulousain.

A l’international :

Aux côtés de Popovic dans la raquette, Maria Blazejewski est elle aussi une joueuse à surveiller dans la peinture. Complémentaire de sa camarade de par sa capacité à s’écarter du cercle pour sanctionner de loin et par son talent offensif dans le jeu dos au panier, la globe-trotteuse américaine s’étaient également montrée lors des deux rencontres déjà disputées entre les deux collectifs avec 8 d’évaluation à l’aller (11 points à 4/15, 9 rebonds, 1 passe, 1 interception) puis 15 au retour (13 points à 5/8, 4 rebonds, 1 passe, 2 interceptions). Cadenasser le duo étranger du RBF à l’intérieur sera donc la mission prioritaire de Xavier Noguera et ses troupes.

On en parle dans le Sud Ouest :

La lecture des chiffres des deux rencontres de saison régulière fait ressortir une donnée importante : la production des meneuses de jeu de David Girandière avait été décisive dans la victoire de Reims lors du match retour, et notamment celle de l’ancienne joueuse de la ville rose Clémentine Morateur. 2 d’évaluation à l’aller dans la défaite de son équipe, 10 au retour dans la victoire rémoise, le changement avait été radical entre les deux parties, et le constat est d’autant plus vraie pour sa collègue du poste 1 Marine Debaut (-2 à l’aller, 13 au retour). Après la raquette, la mène sera donc un autre secteur à bien contenir pour Toulouse, qui compte sur l’expérience de Sylvie Gruszczynski et le tonus d’Aline Dumont pour rivaliser.

La tendance :

Très solide lors de la première confrontation entre les deux clubs (victoire à Reims 63 à 41), le TMB avait laissé filé son dernier match à domicile face aux Pétillantes (défaite 58-71) alors qu’il n’avait plus rien à jouer au classement. Désormais, en playoffs, la donne est toute autre puisque chaque revers pèse lourd et peut à chaque fois être synonyme d’élimination. Les Toulousaines seront donc à pied d’œuvre pour rejoindre le tour suivant, dans cette première étape vers la remontée en Ligue Féminine.