– Par La Dépêche du Midi, partenaire du TMB

 

Privée de Radi Bachvarova, l’une des deux étrangères recrutées à l’intersaison, et assurément la moins décevante des cadres, est-ce ce nouveau coup du sort ou les deux dernières semaines de travail, toujours est-il que la jeune classe forézienne fait déjouer l’armada toulousaine pendant le premier quart-temps. Dans tous les domaines, elles font jeu égal. Seul souci : les Forziennes cumulent les fautes et le TMB doit à son 8/12 aux lancers-francs de mener de 2 points ce premier quart-temps.

 

Dans le quart suivant, après une reprise en main de ses troupes qu’il ne juge pas assez agressives, Xavier Noguera va rapidement avoir la satisfaction d’avoir été entendu. Brochant et Ngueko font ainsi rapidement monter le tableau d’affichage toulousain, le rendant plus conforme aux niveaux respectifs des deux effectifs. Il montera à 13 à la pause.

 

Mais surprise au retour des vestiaires, les coéquipières de Caroline Deroo, particulièrement en verve hier soir, vont refaire leur retard en moins de 7 minutes (43-41 à la 27e). Pour la première fois de la saison à Cherblanc, le BCMF montre ce qu’il peut faire de mieux. Seulement voilà, en perdant provisoirement leur deuxième étrangère, Tina Trebec, blessée à l’œil, les Foréziennes vont lâcher un peu de terrain, mais sans s’effondrer comme elles le faisaient ces derniers temps. Le money time sera d’ailleurs tendu jusqu’au bout entre deux équipes magnifiques de courage : 54-58, 54-60, 56-60, 59-60… Pour finir par un one woman show de la capitaine Isabelle Strunc qui délivre le TMB.

 

Un succès qui n’a pas empêché Xavier Noguera d’afficher son mécontentement : « Nous avons commis beaucoup trop d’erreurs. Nous devions tuer le match avant. D’habitude, nous avons une défense cohérente mais pas ce soir à Montbrison. Nous avions mis un plan de jeu en place. Nous voulions essayer de casser le rythme sur leurs systèmes. Mais on n’a rien fait de ce que nous avions prévu. On s’en sort bien aujourd’hui dans une salle qui d’habitude n’est pas facile à manœuvrer quand elle est pleine. Nous avons maintenant deux matchs à domicile et nous ferons le bilan après ces deux rendez-vous. »

 

MONTBRISON 62 – TOULOUSE 66

(17-19, 8-19, 21-8, 16-20).

Pour Montbrison : 21 tirs sur 66 dont 12 sur 32 à 3 points. Lancers : 8 sur 10 ; 36 rebonds, 18 passes décisives, 9 interceptions, 15 balles perdues, 22 fautes.

Les marqueuses : Adonis (8), Martinet (15), Farkasova (3), Mehadji (2), Girardet (cap. 3), Deroo (14), Favre (3), Trebec (14).

Pour Toulouse : 20 tirs sur 50 dont 8 sur 17 à 3 points. Lancers : 18 sur 30 ; 45 rebonds, 16 passes décisives, 7 interceptions, 17 balles perdues, 14 fautes.

Les marqueuses : Mulumba (7), Jakovljevic (10), Strunc (cap., 5), Brochant (23), Ngueko (9), Thomas (5), Lauvergne (5), De Freitas (2).

2019.04.13---TMB-vs-MONTBRISON-55-ConvertImageok