– Par La Dépêche du Midi, partenaire du TMB

 

Une Thomas fraîchement débarquée et détonateur, Ngueko Guote offrant sa production la plus solide, la constance de Jakovljevic, le TMB avait des atouts, hier soir, sans oublier un banc dont l’apport a été considérable. Et pourtant, en imposant d’entrée une grosse pression offensive à leurs hôtes, les Rezéennes démontraient vouloir faire sauter ces barrières les ralentissant généralement au score jusqu’à la pause. L’envie ne manquait pas (9-2 4e, 13-2 6e) et surprenait clairement les basketteuses de la Ville rose. Thomas, tout juste sortie du banc, débloquait toutefois la situation pour amorcer un 8-0 libérant totalement les protégées de Noguera (13-10 8e, 16-17 10e). Toulouse avait trouvé son rythme en miroir d’une troupe rezéenne, elle, au creux de la vague et multipliant les imprécisions (21-26 14e).

 

Il devenait difficile de trouver la parade à Ngueko Guotue dans la peinture et les replis défensifs manquant rudement de mordant laissaient Lauvergne et les siennes imposer leur loi (21-34 16e, 32-42, 20e).

 

La mise au point dans les vestiaires avait dû toutefois être des plus ciblées tant c’est une formation transfigurée qui revenait sur le parquet (40-42, 23e). Une Fall de nouveau solide et l’impact de Basque des deux côtés du terrain remettaient le BCSP aux manettes (48-47 26e). Capable d’oser et faire vivre le ballon, on pouvait croire les Rézéennes décidées à ne plus ôter le pied de l’accélérateur.

 

Mais la force de rotation détenue par le TMB faisait une fois de plus pencher la balance de son côté (53-58 29e, 57-63 30e), rappelant de manière criante que cet effectif rezéen ne changeait que très rarement de carburant (57-67, 32e). La sortie pour cinq fautes de Pierre-Louis n’arrangeait pas les affaires locales et Xavier Noguera, lui, pouvait se réjouir de l’apport partagé de ses filles (69-72, 35e), les amenant à un succès logique. « C’était vraiment le but : regoûter à la victoire, produire les efforts, se réjouissait l’entraîneur toulousain. La grosse satisfaction est évidemment d’avoir vu les joueuses se relayer pour assurer le résultat. » Des voyants qui passent donc au vert avant un duel contre Montbrison lui aussi loin d’être aisé.

 

REZE 70 – TOULOUSE 80
(16-17, 16-25, 25-18, 13-17) ; arbitres : MM. Poullelouen et Cassagne

 

Pour Rezé : 26/61 aux tirs
dont 5/14 à trois points, 13/15 aux lancer-francs, 38 rebonds (dont 11 offensifs), 14 passes décisives, 19 balles perdues, 7 interceptions, 21 fautes personnelles, 14 fautes provoquées. Une joueuse éliminée : Pierre-Louis (35e).
Les marqueuses : Kouyaté, Basque (15), Daramy (14), Fall (16), Pierre- Louis (18), Ouattara, Anzoli (2), Tyundtyundzhieva, Heriaud (5).

 

Pour Toulouse : 28/60 aux tirs dont 5/14 à trois points, 19/28 aux lancer-francs, 32 rebonds (dont 7 offensifs), 15 passes décisives, 15 balles perdues, 7 interceptions, 14 fautes personnelles, 21 fautes provoquées.
Les marqueuses : Thomas (15), Mulumba, Strunc (12), Brochant (15), Lauvergne (10), Ngueko Guotue (22), Jakovljevic (4), De Freitas (2).

 

Gaëlle Louis

130077789_173118594519174_68647449081776304_n