En match en retard suite au quart de finale de Coupe de France, le TMB se déplaçait ce mercredi à Mondeville, un adversaire largement dominé à l’aller (75-53). L’occasion était belle de se rapprocher du trio de tête et d’enclencher une dynamique positive avant un sprint final qui verra Toulouse recevoir trois fois en quatre journées.
– Rédigé par Xavier Regnier, journaliste pour le TMB

Asphyxiées d’entrée
Malheureusement, le match ne s’est pas déroulé comme prévu. Prises par le très bon jeu collectif de Mondeville, les Toulousaines ont vite encaissé des paniers importants, l’écart montant à 13 points dès le premier quart-temps. Même dans un deuxième quart-temps mieux maîtrisé, le TMB n’a jamais pu enchaîner et refaire son retard, malgré l’habileté de Margot De Freitas aux lancers-francs. Un domaine qui a d’ailleurs été favorable aux Normandes, plus disciplinées (11 lancers-francs concédés contre 23).

Des révoltes mais pas de révolution au score
Le début de deuxième période n’a pas été plus souriant pour Isabelle Strunc et ses coéquipières, voyant Mondeville passer à +15. De quoi piquer l’orgueil des Toulousaines, qui ramenèrent d’abord l’écart à trois points, avant de faire un début de quatrième quart-temps exemplaire, enfilant deux tirs primés par Maud Stervinou puis un autre par Lucie Carlier en une minute pour revenir à hauteur et même prendre la tête un court instant. La réaction mondevillaise fut à la hauteur du début de match, et il fallut à nouveau un temps de jeu de feu côté toulousain pour que Marine Mulumba arrache la prolongation sur le buzzer alors que l’écart était de 8 points à 1 minute de la fin.

Dans l’extra-time, les Toulousaines ont d’abord essayé de contrôler le jeu, avant de céder sous les coups de boutoir de Cansu Koskal (20 points) et Aminata Gueye (18 points), pour repartir avec une nouvelle défaite dans les valises (79-71). Le déplacement à Paris samedi offre cependant au TMB une dernière occasion de reprendre de la confiance avant des échéances capitales.

—-

Crédit Photo : Xavier Regnier

P1000557-min