Ce week-end, le TMB recevait Angers pour un duel capital dans la course à la première place du classement. Lors du match aller, les toulousaines s’étaient imposées de peu. Elles n’ont malheureusement pas eu l’occasion de reproduire cette performance.

Par Clatoufish, partenaire du TMB

 

Un passage à vide pour le TMB
Alors qu’Angers réussi presque tous ses tirs, les toulousaines manquent cruellement d’agilité. Mis à part Maud Stervinou, Margot de Freitas et Marine Mulumba, aucune joueuse du TMB ne réussit à mettre le moindre point durant le premier quart. Angers en profite pour creuser l’écart. La première période se conclue donc sur le score de 17 à 10. Durant les 10 minutes suivantes, Angers enfonce un peu plus le clou en creusant l’écart. A la mi-temps, 19 points séparent les deux équipes.

 

Une bataille remportée, mais pas la guerre
Menées par Sarah Halejian, les toulousaines s’accrochent pour réduire l’écart de points. Les joueuses de Xavier Noguera remportent même le troisième quart 15 à 12. Pendant un instant, le public du petit Palais des Sports croit à la remontée de son équipe. Malheureusement, Angers se reprend et inscrit autant de points que ses adversaires lors de la dernière période.

 

Angers s’impose donc 56-72 sur ce match, conservant la 3e place de la LF2. Le TMB a encore l’opportunité de gravir quelques places dans le classement. Mais les toulousaines ont de moins en moins de marge d’erreur.

——

Crédit Photos : Xavier Regnier