– Par La Dépêche du Midi, partenaire du TMB

 

L’essentiel :

Quatrième victoire en quatre matches au mois de décembre pour le TMB qui continue sa remontée au classement. Le voilà cinquième alors qu’il a disputé un ou deux matches de moins que les équipes qui le précèdent.

 

La rencontre :

On aurait pu croire le TMB, idéalement lancé par sa capitaine Strunc (5-0, 1re) en route vers un cavalier seul. D’autant que Thomas (8 points en 5 minutes) lui offre 7 points d’avance (15-8, 6e). Mais les locales perdent un temps les pédales à vouloir jouer aussi vite que les Calaisiennes. Akonga et Saint-Juste punissent Toulouse (17-16, 9e). Devillers se libère (23-27, 13e). Strunc replace le TMB en tête (28-27, 15e). Les locales adroites (18 sur 32 aux tirs à la pause) et plus appliquées en défense achèvent la 1re mi-temps sur un 18-8 (46-35, 20e) avant de tout gâcher, incapables de contenir Akonga (46-43, 24e). Grâce à sa défense, et à Lauvergne aussi, le TMB reprend ses aises (59-49, 29e). Calais reste menaçant en profitant de quelques pertes de balles locales. Le réveil de Brochant (10 points en 7 minutes) scelle définitivement la victoire des joueuses de Xavier Noguera.

 

La Toulousaine du jour :

Des six joueuses qui terminent la rencontre avec une évaluation entre 10 et 19, preuve d’un collectif complet, c’est Hermine N’Gueko qui réalise la meilleure performance (5 sur 6 aux tirs, 8 rebonds, 4 fautes provoquées, 2 interceptions) en moins de 18 minutes de temps de jeu.

 

La déclaration de Xavier Noguera :

« On s’attendait à souffrir devant l’agressivité des Calaisiennes et leur jeu en première intention. C’est surtout en seconde mi-temps que nous avons bien réussi à les empêcher de courir et de scorer en contre-attaque. Je trouve que nous l’avons bien fait. Et si Akonga et Saint-Juste ont beaucoup scoré, ce n’est guère étonnant au sein d’une équipe où le cinq de départ marque 99 % des points ».Capture d’écran 2020-12-28 à 11.30.02