– Par La Dépêche du Midi, partenaire du TMB
e6f6237d-7d47-48c5-9fd5-7c99cc6f130f

 

Largement supérieur à Strasbourg, Toulouse s’impose avec une facilité collective déconcertante. Le TMB reste leader provisoire en attendant qu’Angers rattrape ses matches en retard.

 

Majekodunmi ouvre le score. Voynet lui emboite le pas (3-5, 3e). Avec un 3 sur 3 à 3 points, signé Brochant-Strunc, le TMB lance sa partie (9-7, 4e). Strasbourg encaisse un 11-0 (22-11, 9e). Les cinq premières minutes de la deuxième période sont du même acabit que les cinq dernière de la première. Face à la défense de zone des visiteuses, le TMB score aussi facilement à l’intérieur, par NGueko, qu’à distance, avec Mulumba et Strunc. Le score enfle (35-15, 15e). Skrba arrive à trouver un peu de solutions mais son intraitable défense aide Toulouse à continuer son cavalier seul. 45-21 à la pause qui ne change rien. Même si Voynet, la meilleure visiteuse (17 points, 50 % de réussite, 6 rebonds) vient le titiller sous le cercle, le TMB reste impérial et augmente linéairement son avance (65-33, 27e). Un sursaut d’orgueil de la SIG anime le début du dernier quart (66-43, 33e). Loyd fait comprendre aux Alsaciennes que le plus fort est le TMB.

 

La déclaration de Xavier Noguera : « On réalise un match abouti. On a su répondre à tous leurs choix défensifs. Et quand toutes nos joueuses sont adroites, comme ce soir, c’est difficile pour nos adversaires. Tant mieux pour nous. Maintenant, il faut nous préparer pour notre déplacement à Mondeville. Nous y serons attendus ».

 

Les statistiques :
Elles sont au plus haut pour le TMB dont toutes les joueuses de Loyd (17 points, 72 % de réussites, 14 rebonds, 7 passes, 3 interceptions, 33 d’évaluation) et Noémie Brochant (19 points, 3 rebonds, 3 passes, 3 interceptions) doivent être mises dans le même panier d’éloge. Y compris les espoirs Droguet et Guirassy.

 

Pierre LACOUE

SIG1

SIG8

SIG7

SIG5

SIG3

SIG2

SIG9

SIG4
Crédit photo : ©Christophe Ferre Photography