– Par La Dépêche du Midi, partenaire du TMB

 

C’est devenu un classique de la Ligue 2. Un duel souvent acharné et serré. La rencontre d’hier soir n’a pas fait mentir l’historique récent entre Angers et le Toulouse Métropole Basket. Surtout, elle pouvait prendre des allures de premier virage de la saison. Indécise durant l’entame, avec pas moins de quatre changements de leader au score en huit minutes, la partie tournait d’abord à l’avantage de l’UFAB qui se détachait sur un 11-1, à cheval sur les deux premiers quart-temps (26-16, 13e minute). Dans la foulée, les joueuses de Xavier Noguera répondaient par un 0-11 (35-38, 21e), grâce notamment à un gros travail de sape sous le cercle.

 

Après avoir encaissé un 10-2 (47-42, 26e), les Toulousaines cessaient de souffler le chaud et le froid. Les deux équipes se lançaient dans un mano a mano sans précédent et ne se lâchaient plus jusque dans le finish. À trois minutes du terme, Angers reprenait les commandes (62-60, 37e) avant qu’Isabelle Strunc fasse de nouveau basculer le tableau d’affichage (62-63). l’UFAB pensait tenir la victoire sur une réussite d’Isis Arrondo (67-65) alors qu’il restait 32 secondes sur l’horloge. C’était sans compter l’adresse diabolique de la Suédoise Kalis Loyd (67-68) qui mettait les Angevines sous éteignoir à 17 secondes du buzzer. « C’est très bien de repartir d’ici avec la victoire », avouait un Xavier Noguera soulagé. « On a eu du mal à trouver notre rythme mais on a montré plus d’agressivité sur leurs joueuses majeures. Aujourd’hui, on a l’impression que chaque match est à élimination directe. Là, c’était comme un premier tour de play-off. ça s’est joué à pas grand-chose et ça nous permet de continuer à espérer en haut de tableau. » Hasard de ce calendrier à géométrie variable, Toulousaines et Angevines se retrouveront dans à peine un mois…

 

ANGERS 67 – TOULOUSE 72
(22-16, 13-20, 16-15, 16-21).

UF ANGERS : Coulibaly (18 points), Arrondo (8), Dréano-Trécant (3), Gandega (24), Greene (8), puis Heyman (4), Ousfar (2), Lailler (0).

25/58 aux tirs (43,1 %), 6/19 à 3 points (31,6 %), 11/12 aux lancers francs (91,7 %), 32 rebonds (Coulibaly, 10), 12 passes décisives (Arrondo, 4), 17 balles perdues, 24 fautes d’équipe.

TOULOUSE MB : Mulumba (3 points), Loyd (27), Strunc (9), Brochant (7), Lauvergne puis Jakovljevic (8), Ngueko Guotue (10), De Freitas (8).

23/54 aux tirs (42,6 %), 5/15 à 3 points (33,3 %), 21/26 aux lancers francs (80,8 %), 34 rebonds (Brochant, 10), 16 passes décisives (Mulumba, 6), 14 balles perdues, 18 fautes d’équipe.

 

Michaël KLAWINSKI  

Replay : cliquez ici

Statistiques : cliquez ici

139693615_4285497884798099_8267360353153010389_n rt